Accueil / Actualités / Le lexique de la levée de fonds

Le lexique de la levée de fonds

News Rise Partners
4 min de lecture
04 Juil 2024

levée de fonds est une étape cruciale pour toute entreprise souhaitant financer son entreprise afin de se développer, qu’il s’agisse d’une startup, d’une PME ou d’une grande société. Comprendre les termes clés de ce processus est essentiel pour naviguer efficacement dans le monde de l’investissement. Cet article vous présente un lexique détaillé des principaux termes utilisés dans les levées de fonds.

Les types de levées de fonds

Pré-seed

C’est la première étape de financement où les fondateurs, la famille (love-money) et parfois l’État financent le démarrage du projet. Ce financement permet de développer l’idée initiale et de créer un prototype ou un produit minimum viable (MVP).

Seed

Le financement initial par des Business Angels (BA) ou des fonds d’amorçage aide à prouver l’adéquation produit-marché et à commencer à générer une traction initiale. On utilise ces fonds pour le développement de produits, la constitution de l’équipe fondatrice et la recherche de marché.

Série A

La première levée de fonds institutionnelle vise à développer le produit, recruter et renforcer la présence sur le marché. Ce financement est souvent assuré par des fonds de capital-risque. Les fonds de la série A permettent à l’entreprise d’accélérer son développement, d’améliorer ses produits ou services et de solidifier sa position sur le marché. Cette phase est cruciale pour transformer une startup en une entreprise solide avec des revenus stables.

Série B

La deuxième levée de fonds soutient l’expansion significative, l’internationalisation et la croissance par acquisition. Cette phase vise à scaler les opérations et à augmenter la part de marché. Les fonds de la série B sont utilisés pour recruter davantage de personnel, étendre les activités à de nouveaux marchés géographiques et investir dans des technologies ou infrastructures qui soutiennent la croissance rapide.

Série C

Le financement pour la croissance externe, souvent par rachat de concurrents, prépare l’entreprise à une introduction en bourse (IPO). La série C permet à l’entreprise de consolider sa position sur le marché, de diversifier ses produits ou services et de se préparer à devenir une entreprise publique. Les fonds peuvent également être utilisés pour des initiatives de grande envergure qui augmentent la valorisation de l’entreprise en vue de l’IPO.

Outils de levée de fonds

Actions

Les actions sont des titres de propriété émis par une entreprise. Ils donnent aux détenteurs un droit à une part des profits et de la valeur de l’entreprise. En devenant actionnaires, les investisseurs obtiennent une fraction de la société. Cela leur permet de participer aux décisions importantes et de recevoir des dividendes en fonction des bénéfices réalisés.

BSA (Bons de Souscription d’Actions)

Les BSA offrent le droit d’acheter des actions de l’entreprise à un prix prédéfini. Ils attirent les investisseurs en leur donnant la possibilité de bénéficier de la croissance future de l’entreprise sans engager immédiatement de capitaux importants.

BSA-AIR (Bons de Souscription d’Actions Accordés à des Investisseurs)

Les BSA-AIR constituent une variante des BSA, conçus pour attirer les investisseurs avec des conditions avantageuses. Ils permettent aux investisseurs de souscrire à des actions à un prix fixé, généralement inférieur à celui du marché. Cela peut être particulièrement attractif lors des levées de fonds.

BSPCE (Bons de Souscription de Parts de Créateur d’Entreprise)

Les entreprises accordent des options sur actions, appelées BSPCE, aux employés ou aux membres du board. Leur but est d’inciter ces derniers à contribuer à la croissance de l’entreprise en leur offrant une part de la société. Cet outil fidélise les talents et aligne leurs intérêts avec ceux de l’entreprise.

Obligation convertible

L’entreprise émet des obligations convertibles, qui sont des dettes pouvant être converties en actions à une date ultérieure. Elles permettent à l’entreprise de lever des fonds tout en offrant aux investisseurs la possibilité de convertir leur créance en participation au capital, souvent à des conditions avantageuses.

Volet juridique/contractuel pour la levée de fonds

LOI (Letter of Intent)

La lettre d’intention décrit les grandes lignes de l’accord envisagé entre l’entreprise et les investisseurs. Elle sert de base aux négociations futures et énonce les termes et conditions préliminaires de l’investissement.

Term sheet

Le term sheet est un document non contraignant qui détaille les termes et conditions de l’investissement proposé. Il sert de base pour les négociations finales et l’accord formel. Le term sheet aborde des aspects tels que la valorisation de l’entreprise, la structure de l’investissement et les droits des investisseurs.

Pacte d’associés

Le pacte d’associés est un accord entre les fondateurs et les investisseurs qui définit les droits et obligations de chacun au sein de l’entreprise. Il est crucial pour organiser les relations entre associés, protéger les intérêts des parties et sécuriser les investissements. Ce document inclut souvent des clauses de gouvernance, de sortie et de protection contre la dilution.

Autres termes clés pendant la levée de fonds

Exit

L’exit désigne la vente de la société ou son introduction en bourse (IPO). Cela permet aux investisseurs de vendre leurs parts et de réaliser un gain sur leur investissement. L’exit est un objectif majeur pour les investisseurs, car il marque le moment où ils peuvent monétiser leur participation.

Disruptif

On qualifie une innovation de disruptive lorsqu’elle bouleverse un marché existant. Les investisseurs recherchent particulièrement les technologies ou modèles d’affaires disruptifs, car ils transforment des industries entières et créent de nouvelles opportunités de croissance.

Scalabilité

La scalabilité désigne la capacité d’un business à croître très rapidement sans augmenter proportionnellement ses coûts. Une entreprise scalable peut augmenter ses revenus de manière exponentielle avec des coûts incrémentaux réduits, ce qui est très attractif pour les investisseurs.

Board

Le board est un comité stratégique composé des fondateurs et des représentants des investisseurs. Il joue un rôle clé dans la gouvernance de l’entreprise et les décisions stratégiques. Le board supervise la direction de l’entreprise et veille à ce que les intérêts des actionnaires soient respectés.

CAC (Coût d’Acquisition Client)

Le CAC, ou coût d’acquisition client, mesure les dépenses marketing pour obtenir un nouveau client. Il est crucial pour évaluer l’efficacité des stratégies marketing et de croissance. Un CAC bas par rapport à la valeur à vie du client (LTV) indique une entreprise saine et bien gérée.

Due diligence

La due diligence représente un audit de l’entreprise réalisé par les investisseurs pour vérifier que tout est en ordre avant un investissement. Ce processus permet d’évaluer les risques et les opportunités associés à l’entreprise, en examinant ses finances, ses opérations, ses contrats et sa conformité réglementaire.

Contacts presse
Sarah Lefebvre - Chargée de communication
Jehanne Borromei - Manager en stratégie
Temps de lecture
4
min
Partager

Inscrivez-vous à notre newsletter afin de recevoir toutes nos actualités dans votre boîte mail

© 2023 Rise Partners. Tous droits réservés. Design by Shakebiz

Et si on prenait un café ensemble ?
fermer-icon