Les tendances tech 2022

En ce début d’année, de nombreux articles ont fleuri sur les tendances tech 2022.

Devant la multiplication de papiers tous plus intéressants les uns que les autres, l’équipe Rise Partners vous a compilé les 5 tendances tech de 2022 qui nous semblent incontournables (et dont on va vraiment beaucoup entendre parler…).

  1. L’IA en veux-tu en voilà

Ok mais c’est quoi l’Intelligence Artificielle ? c’est tout simplement un algorithme d’apprentissage automatique, permettant notamment de faire des prédictions. Globalement, l’idée est de nous faciliter la vie (même si parfois on a l’impression du contraire) mais la contrepartie est l’exploitation de données (oui, on a rien sans rien).

L’Intelligence Artificielle a déjà commencé à envahir nos vies et nos outils, et cette tendance va se confirmer en 2022, avec sa démocratisation et son application dans de très nombreux domaines.

De belles perspectives dans le secteur de la santé sont attendues en 2022 avec les opérations assistées, prothèses intelligentes, optimisation des téléconsultations et analyses des données patients pour proposer de nouveaux traitements personnalisés.

L’IA va d’ailleurs permettre à une grande majorité d’accéder à des technologies, de générer du code simplement, bref de vulgariser notamment l’informatique… ce qui est une bonne nouvelle puisque nous aurons dès 2022 une pénurie d’informaticiens, de développeurs, de data analysts et autres compétences techniques.

L’augmentation de l’utilisation de l’IA va d’ailleurs pousser encore davantage le problème de réglementation, de collecte, gestion des données et de gouvernance, notre deuxième point.

  1. Gouvernance et protection des données / cybersécurité

La protection des données (notamment de santé) devient un enjeu géopolitique et la question du cloud souverain est désormais posée. A l’heure de la mondialisation, les pays se rendent compte qu’une dépendance technologique et une réglementation des données différentes dans chaque pays sont deux éléments dangereux. 

Les risques de transferts et exploitations de données hors Europe ou stockage par des entreprises non-européennes sont des sujets auxquels les entreprises qui se digitalisent devront continuer à faire face en 2022. 

Elles devront également s’équiper pour éviter les cyber-attaques de plus en plus nombreuses. 

La grande tendance des hackers ? s’attaquer aux outils collaboratifs dont les messages peuvent contenir des données sensibles et s’en prendre aux supply chain, leur nouveau terrain de jeu.

  1. Le métavers

Le covid a accéléré d’autres modes de travail, comme le distanciel, et a ouvert la voie à l’utilisation de nouvelles technologies virtuelles pour les réunions, les salons professionnels et autres évènements. L’annonce de la création de Méta par Facebook confirme que 2022 nous plongera un peu plus dans le virtuel et la réalité mixte.

Le métavers modélise notre monde réel pour proposer des expériences immersives. Si pour le moment ces expériences sont basiques, et si on n’attend pas de vraies expériences métavers avant 2023 voire 2024, les fabricants ont pour objectif de nous proposer des expériences olfactives et tactiles… on attend de voir… enfin de sentir.

De nombreuses marques se positionnent déjà dans le métavers pour proposer le e.commerce futuriste, telles que Nike, Balenciaga ou Louis Vuitton.

Selon Morgan Stanley, les marques pourraient ainsi potentiellement générer un revenu supplémentaire de 50 milliards de dollars d’ici 2030 via le métavers.

Les entreprises souhaitant se positionner dans cet univers virtuel devront se tourner vers des stratégies de gamification en collaboration avec des plateformes de jeux. Elles proposeront ainsi des expériences immersives sous forme de jeux-vidéo, permettant un apprentissage ludique ou une adhésion à la marque de manière plus attractive.

  1. Les énergies renouvelables et la gestion de l’impact

On l’a bien compris, l’urgence est à la réduction d’émission de carbone et la croissance des énergies renouvelables. 

Si 2021 a été une année exceptionnelle au niveau du déploiement des énergies renouvelables, cela ne suffira pas à atteindre la neutralité carbone en 2025 .

L’hydrogène vert est le nouvel outsider dans le secteur de l’énergie et va connaître un essor important en 2022. L’hydrogène devrait satisfaire entre 15 et 20 % de la demande mondiale en énergie finale en 2050.

Enfin Helion Energy – un pionnier dans le domaine de l’énergie de fusion, qui reproduit le processus utilisé pour créer de l’énergie dans le soleil – prévoit en 2022, une mise en service de son dernier prototype de générateur de fusion. 

De belles perspectives pour le secteur de l’énergie verte, même si la neutralité carbone paraît encore inaccessible à court terme…

  1. Hyper AUTOMATISATION & Transformation digitale

2021, la transformation digitale des entreprises était au cœur des préoccupations des entreprises (et le sera toujours en 2022). Cette année, l’automation sera le nerf de la guerre, notamment dans le secteur e-commerce. 

Les chaînes d’approvisionnement vont notamment utiliser l’IA et les nouveautés technologiques pour gagner en efficacité et accélérer leur développement. 

Cette digitalisation s’avère cruciale pour garder ses parts de marché ou en conquérir. 

L’hyperautomation associé à l’IA  s’appliquera aussi à d’autres thématiques comme le service client, afin de prédire et générer des actions, préparer des offres personnalisées, et réduire le délai de réponse du service client. Un gain d’efficacité et une amélioration continue du parcours client.

De manière générale, l’automation va permettre aux forces vives d’une entreprise de se consacrer à des tâches à plus haute valeur ajoutée.

La transformation numérique passera aussi par la collecte des données et leur analyse afin d’affiner les consommations clients, et optimiser les stocks, la logistique…

Les data analystes ont de beaux jours devant eux.

  1. Côté Fintech, confirmation de la DeFi et du BNPL

La DeFi a connu une croissance fulgurante en 2021 pour atteindre 200 milliards$ (valeur totale). 

Pour les non initiés, la DeFi, aussi appelée finance décentralisée, est en ensemble d’applications financières permettant aux citoyens de se libérer des banques, des assurances et autres institutions pour effectuer des transactions financières. Ils peuvent ainsi emprunter et commercer directement sans coûts intermédiaires, en utilisant la technologie blockchain et les contrats intelligents

La DéFi se veut flexible, rapide, libre et équitable. Tous les services financiers associés à la DéFi se retrouvent sur un réseau nommé Ethereum. Ce réseau est la deuxième plus grande place de marché de cryptomonnaies.

L’explosion de la DéFi est donc une  tendance qui  devrait se confirmer en 2022 avec le développement de la blockchain sur de nombreux produits financiers et l’essor des cryptomonnaies. La typologie de clients de la DeFI devrait ainsi se diversifier : traders, institutions et investisseurs pourront tirer parti de cette technologie appliquée à la finance.

Le concept BNPL (Buy Now Pay Later) a connu un essor en 2021 qui va s’accentuer en 2022, de par sa popularité auprès des consommateurs mais aussi des commerçants. Cette solution innovante de paiement fractionné permet d’acquérir un produit de consommation en payant plus tard, sur plusieurs échéances.

Si vous avez aimé cet article mais qu’un petit goût de trop peu vous envahit, nous vous conseillons l’excellent article d’Hervé Druez sur les tendances à venir, très complet !

David Chapon – Co-fondateur Rise Partners et Expert marketing

Rise Partners

En cliquant sur "J'accepte", vous reconnaissez accepter le cookie de tracking (Google Analytics) installé par ce site. Vous pouvez également refuser d'être tracé afin de continuer votre visite et ainsi ne transférer aucune information personnelle à des services tiers.