Les startups peinent à diversifier leurs recrutements

Firstalents met l’accent sur les difficultés rencontrées par les #startups dans leurs process de recrutement.

Si 70% disent s’en préoccuper et/ou appliquer une politique dédiée, les freins à son application existent en pratique puisque 56% des startups manquent de diversité dans les candidatures reçues et 48% d’entre elles remarquent l’existence d’autres priorités.

Selon Yohan Aimard, notre expert #Mindset et #Recrutement : « il faut dans un premier temps sortir des préjugés, positifs ou discriminatoires, pour laisser la place aux profils atypiques.

Mon conseil est de chercher avant tout des compétences humaines et sociales : les #softskills et non plus simplement un #CV. En définissant dans sa fiche de poste un profil #humain, on redéfinit les règles du recrutement, et on ouvre la porte à des #pépites cachées qui pourront devenir les #talents de demain. »

Pour autant, 34% de startups manque de temps pour appliquer ce processus. Le collectif Firstalents recommande ainsi de « désigner un ou une responsable du sujet et d’allouer un budget propre au développement » de celui-ci.

Nous utilisons des cookies

En cliquant sur "J'accepte", vous reconnaissez accepter le cookie de tracking (Google Analytics) installé par ce site. Vous pouvez également refuser d'être tracé afin de continuer votre visite et ainsi ne transférer aucune information personnelle à des services tiers.